Comme je vous l'expliquais ici, samedi prochain, nos amis Anne et Quentin passent devant Monsieur le Maire.  Je vous montre ma tenue, presque 100% home made.

Pour mon gala de danse, l'an dernier, je m'étais fait une robe en soie bleue:

robe gala

Comme à la base, c'était une robe pour danser, j'avais fait des fentes sur les côtés. Pour pouvoir reporter cette robe dans une mairie parisienne, j'ai donc repris l'ourlet et cousu les fentes entre elles.

Ensuite, j'ai trouvé sur un vide dressing communautaire un gilet doré de la marque N*f N*f (pour 10 euros)

avec le gilet bleu et or

Avec le gilet, était vendu un débardeur assorti en maille:

Débardeur doré

Comme j'étais certaine de ne jamais porter ce genre de chose, j'ai d'abord pensé le revendre sur ce même site. Puis, une petite voix m'a conseillé de le garder. Je me suis dit que j'allais me fabriquer la pochette dans laquelle je mettrais mouchoirs et appareil photo le jour J.

Par ailleurs, depuis un moment, j'avais envie de mettre du vernis rouge vermillon avec ce bleu roi et cet or, non moins royal (tant qu'à faire)!

Pour l'intérieur de la pochette, j'ai récupéré les chutes du tissu rouge issu de la robe de Manuela après que celle-ci est devenue "top".

J'ai donc commencé par découper 4 rectangles de 17 x 29 cm (le métrage a été déterminé par les chutes de tissu et d'entoilage dont je disposais).

J'ai aussi coupé 2 rectangles de la même taille dans l'entoilage et j'ai repassé l'entoilage sur 2 des 4 rectangles.

J'ai ensuite assemblé (à la machine) les 2 rectangles entoilés endroit contre endroit:

étape 1

Puis, j'ai assemblé (à la machine) les deux autres rectangles endroit contre endroit.

étape 2

Après avoir recoupé les bords des coutures, j'ai retourné sur la poche non entoilée de telle sorte que les coutures soient à l'intérieur et j'ai glissé dans la dite poche celle que j'avais entoilé:

étape3

Une fois ceci fait, il n'y a plus qu'à coudre à la main les deux poches l'une dans l'autre:

étape 4

L'étape suivante consiste à recouvrir cette poche du tissu souhaité, en l'occurence le coton doré du débardeur. J'ai épinglé la pochette rouge sur le débardeur:

étape 5

Ensuite, j'ai cousu à grands points coulés le long de la pochette avec du fil rouge pour marquer les futures coutures.

étape 6

J'ai ensuite retirer les épingles de la pochette rouge et piquer sur l'envers à la machine le coton doré le long du fil rouge. J'ai retourné la pochette ainsi formé et ai inséré la pochette rouge dans la pochette dorée.

 étape 7

Là, vous vous dites: "pourquoi avoir fait une pochette rouge recto et verso si c'est pour cacher le verso dans une pochette dorée?" La réponse tient au fait que le débardeur est ajouré sur le devant et opaque sur le dos:

paillette recto paillette verso

Le rouge apparait donc sur un des côtés de la pochette finale.

Après avoir cousu la pochette rouge à l'intérieur de la pochette or, j'ai ajouté trois boutons pressions:

étape 10

Et voilà:

pochette à main

Peu de temps après avoir acquis le gilet en maille dorée, j'ai acheté sur le site de La R*doute des sandales dorées, et chez un marchand de babioles à froufrou un serre-tête doré lui aussi.

Blingbling

Je ne sais pas si vous vous rendez bien compte du potentiel bling bling de ma tenue.

Bon, je récapitule:

mariage civil 4

- robe = récup d'une robe faite pour un gala de danse avec un tissu offert par Belle-Maman

- gilet = fruit de mes recherches sur un site de vide dressing = 10 euros

- pochette = récup

- serre-tête = 2,99 euros

- sandales = 19,99 euros

- vernis = placard de Maman

- boucles d'oreilles = idem

J'ai donc une tenue over-blingbling pour un peu moins de 33 euros. Je ne sais pas vous, mais moi, je trouve que c'est plutôt raisonnable.

J'espère juste qu'en bleu roi, or et vermillon, je n'aurais pas trop l'air sortie d'un tableau de Jean Fouquet

jean-fouquet-livres-d-heures-des-etienn-03112

(à ne pas confondre avec Jean Fouquet's!)