les poissons bricoleurs

13 octobre 2017

Un sac à doudou ... pour le doudou ... de l'école

Après l'accroche-doudou pour le doudou et le bavoir pour l'école, voici le sac à doudou pour le doudou de l'école.

IMGP9664-pb

 Le sac à doudou était demandé par l'école. Les premières semaines, j'ai laissé mon fils à l'école avec un sac à doudou confectionné par ma maman pour mon frère (il y a 28 ans!).

IMGP9667-pb

Pour différentes raisons, mon fils ne le reconnaissait pas toujours dans la caisse à doudou, si bien que j'ai fini par comprendre qu'il fallait faire un sac à doudou plus reconnaissable pour E.

IMGP9668-pb

Comme il s'est montré très attaché à son bavoir élastiqué vert avec des voitures, j'ai décidé de faire le sac à doudou dans le même tissu, pour qu'il le reconnaisse mieux dans la caisse à doudou (et que le doudou ne reste donc pas sans sac dans la caisse à doudou à mariner directement dans les miasmes enfantins).

IMGP9670-pb

J'avais repéré sur Pinterest un joli sac dont j'ai choisi de suivre le tutoriel.

IMGP9665-pb

La doublure intérieure provient des chutes de ma deuxième housse de coussin d'allaitement.

IMGP9672-pb

Le tissu rouge vient du baby-bowling de mon filleul (La droguerie).

Enregistrer

Posté par Hei et Buridan à 10:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


10 octobre 2017

Des emballages recyclés et recyclables (pour remplacer le papier film)

Il ne vous aura pas échapper que les livres, blogs, articles et autres mot-dièses autour du "zéro déchet" sont légions en ce moment.

IMGP9700-pb

Bien sûr, on ne va pas s'en plaindre tant l'objectif de réduire ses déchets paraît urgent et nécessaire. 

IMGP9699-pb

Ceci dit, je suis parfois un peu mal à l'aise face à certains enthousiasmes naïfs (ou malhonnêtes) autour du zéro déchet. J'aimerais bien qu'on reste modeste et humble en se souvenant que la pollution numérique, elle, est bien réelle. Donc, se vanter sur la toile ou sur instagram de vivre en mode "zéro déchet" me paraît toujours déjà une énorme supercherie intellectuelle.

IMGP9698-pb

Sans transition, et parce que bien évidemment, la réduction des déchets est un sujet qui m'intéresse (sans ça je n'aurais pas écrit ce qui précède), j'ai testé les wraps à la cire d'abeille.

IMGP9703-pb

Le tutoriel qui m'a inspirée recommandait les pastilles de cire de chez Biocoop. Il n'y a pas de Biocoop accessible facilement en vélo depuis chez moi, j'ai donc acheté un pain de cire chez Famille Mary (moins de 3 euros) et j'ai rapé avec ma rape à fromage.

IMGP9718-pb

Le résultat me plaît. J'ai sans doute laisser un peu trop longtemps (5 minutes pourtant) mon tissu qui a un peu noirci.

IMGP9720-pb

Pour l'instant je n'ai fait que deux plaques de four de tissu, j'ai donc 4 morceaux pour envelopper les petits pots non finis avant de les remettre au frigo...

IMGP9724-pb

et un grand pour les plats de lasagnes potiron châtaigne (ma deuxième fournée est mieux réussie, le tissu a conservé ses belles couleurs).

IMGP9722-pb

Prochaine étape: produire des wrap pour emballer le saladier et le plat à tarte. Et puis surtout, faire des wraps en série pour Noël...

IMGP9719-pb

Le tissu, que je trouve très beau, mais que je ne suis pas sûre d'assumer au point d'en faire un haut ou une jupe vient du stock légué par la tante J de H. C'est de ce même stock que venaît mon haut lisette à fraises bleues.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par Hei et Buridan à 21:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 octobre 2017

Un cache-col pour l'école

Comme je l'ai déjà suggéré ici, nous avons vécu notre première rentrée de parents d'élève.

septembre 17 appareil photo 009

Mes copines mamans de plus grands me l'avaient déjà dit, les écharpes ne sont plus autorisées dans les écoles nantaises. Avec le mois de septembre pourri et surtout, une pneumonie qui s'est invitée chez nous début septembre, il a fallu se préoccuper rapidement de protéger le cou de petit E.

IMGP9640-pb-pb

Mon amie L avait tricoté pour mon fils un très joli snood en laine. Pour l'instant, j'ai du mal à lui faire mettre, il trouve que ça gratte mais je ne perds pas espoir de le voir le porter cet hiver quand il fera vraiment froid.

IMGP9642-pb

En attendant, j'ai fabriqué un cache-col en tissu.

IMGP9652-pb

J'ai utilisé un coton biologique offert par mon amie S et de la polaire blanche.

IMGP9657-pb-pb-pb

Je me suis inspirée d'un tutoriel (que je ne retrouve plus, désolée). Comme il y en a plein sur la toile, je n'ajoute pas le mien. j'apporte juste la précision suivante:  le périmètre du cache-col doit être juste un tout petit peu plus grand que le tour de tête. Pour mon fils, j'ai fait un cache-col de 54 cm. Il peut le mettre et l'enlever tout seul.

cache col pb

Comme vous pouvez le voir, ça n'est pas très près du cou, mais heureusement, quand viendra l'hiver, il y aura le snood en laine de L.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par Hei et Buridan à 21:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 septembre 2017

Des bavoirs élastiqués pour la cantine

Petit E a fait sa rentrée en maternelle. Du changement, il y en a pour lui, et pour nous aussi.

septembre 17 appareil photo 004-pb

L'école demandait une serviette de table au nom de l'enfant s'il mangeait à la cantine.

IMGP9643-pb

J'ai mis un peu de temps à comprendre que la serviette de table n'est pas pratique pour un enfant de 3 ans...

IMGP9644-pb-pb

et que le bavoir classique n'est pas pratique pour les personnes qui travaillent à la cantine.

IMGP9645-pb-pb

Avec le bavoir élastiqué, tout le monde est content: les petits peuvent les mettre tout seul, les personnels de cantine ont un peu moins de travail et les parents un peu moins de lessive.

IMGP9647-pb

Pour mes bavoirs, j'ai coupé 3 rectangles de 30 par 20 cm dans de vieilles serviettes éponges, puis 3 rectangles de 30 par 20 cm dans des chutes de tissus.

IMGP9649-pb

Je les ai piqué endroit contre endroit sur trois côtés (deux longs et un court), puis, j'ai retourné sur l'endroit.

IMGP9651-pb

J'ai piqué une face du biais sur le côté non piqué du bavoir (en prenant bien les deux épaisseurs dans la couture). Avant de piquer la deuxième face du biais, j'ai inséré un élastique sur la longueur en le faisant largement dépasser de part et d'autre. J'ai piqué les extremités du biais entre elles pour avoir un tour de cou de 40 cm. J'ai piqué les deux faces du biais l'une sur l'autre (avec l'élastique à l'intérieur). Avant de finir de piquer les deux faces du biais entre elles, j'ai tiré puis noué l'élastique pour former un tour de cou de 30 cm environ

***

Vous reconnaîtrez:

- le tissu du baby bowling de filleul n°1 et de ma housse à casque,

IMGP9648-pb

- le tissu de ma première jupe (une jupe portefeuille cousue en 1998!)

IMGP9650-pb

Le dernier tissu, vous ne pouvez pas le reconnaître, c'est un vieux caleçon recyclé.

IMGP9646-pb

J'avais fait 3 bavoirs pour avoir du change. Finalement E ne veut que le bavoir avec des voitures. J'ai offert les petits ours qui jouent au golf à petit G (le grand-frère de petit M, à qui j'avais fait une turbulette), rentré lui aussi à l'école cette année, et les carreaux antillais à une petite M qui rentrera l'an prochain.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par Hei et Buridan à 22:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 août 2017

Un troisième top lisette pour ma robe confortable

Comme souvent, voici un petit article de retour de vacances...

IMGP5628-M-pb

La couture (ici en situation au bord de la Loire) a été terminée in extremis, juste avant de boucler les bagages.

IMG_20170724_223812-pb-pb

Et instagramée en vitesse en partant.

IMGP6003-pb

Maintenant que j'ai des belles photos sur peau bronzée devant maison de vacances, je peux vous raconter deux trois trucs à propos de ce troisième top lisette.

***

Il se trouve que j'ai une robe bleue (donnée par ma jolie soeur n°1, reteinte en bleu par mes soins) extrêmement confortable. Je la porte presqu'un jour sur trois l'été (sur ma théorie des trois tenues par saison, je développerai prochainement ce que je pense du wearability project... suspens...).

IMGP5410-Mpb

La robe a de fines bretelles. Pour une raison que j'ignore (mais j'y travaille), je préfère me couvrir les épaules.

téléphone 9 sept 2016 273pb

 C'est pourquoi, je porte la robe confortable (on va l'appeler comme ça) avec ce joli haut blanc.

Comme le patron est facile et que le résultat est efficace, j'ai fait un deuxième top lisette pour le mariage de mon beau-frère.

Et en voici un troisième... pour porter avec la robe confortable (vous suivez?)

IMGP6004-PB-pb

Le tissu m'a été donné cet hiver par une tante de H. Elle cherchait à se débarasser de son stock de tissu, je me suis portée volontaire.

IMGP6016-pb-pb

Mon fils y voit des fraises bleues. Bon.

IMGP6005-pb

Contrairement à ce que j'avais fait pour le top en dentelle, j'ai posé mon biais à l'intérieur de l'encolure.

IMGP6014-pb-pb

Plutôt que de faire un ourlet aux manches, j'ai posé du biais. Si c'était à refaire, je prendrais le temps d'ourler les manches.

IMGP6015-pb-pb

Mais en attendant, j'ai un tee-shirt portable au boulot comme en vacances, facile à laver et à repasser, bref, un super tee-shirt.

IMGP6012-M-pb

Merci J !

Enregistrer

Enregistrer

Posté par Hei et Buridan à 22:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


23 juillet 2017

Une carte pour ma filleule

Pour la troisième fois, on m'a demandée d'être la marraine d'un petit bébé. Comme à chaque fois, c'est une immense joie et surtout, la promesse d'une relation à construire, dans la confiance, la bienveillance et l'amour.

IMGP9464-pb

Pour mes deux autres filleuls, j'avais écrit une petite carte pour dire avec des mots simples les raisons pour lesquelles j'acceptais d'être marraine. Cette fois-ci aussi, j'ai eu envie d'écrire à la petite Marie. N'ayant pas trouvé dans le commerce de carte qui illustrait la façon dont j'imagine la relation marraine-filleule, j'ai fait une carte à partir de collage de papiers glacés.

IMGP9455-pb

Je garde beaucoup d'images de la presse (télérama en particulier), pour les couleurs, les motifs, ou le caractère amusant de telle ou telle image. Je ne sais jamais ce que je vais en faire, mais pour petite Marie, c'est le bleu, le violet, les poissons et les papillons qui se sont imposés.

IMGP9465-pb

Pour les papillons, j'ai utilisé les poinçons achetés pour le cadeau de naissance de la petite Rafaëlle.

IMGP9458-pb

Le tout sous la forme de la présence rassurante de l'adulte auprès du petit enfant qui s'émerveille.

IMGP9466-pb

Pour filleul n°1, j'avais aussi fabriqué ma petite carte (à partir de l'image d'une grenouille), mais je n'avais pas pris de photo. Pour filleul n°2, j'avais trouvé une jolie carte représentant en illustration une femme adulte de dos assise sur une montagne, entourant de son bras l'épaule d'un petit garçon.

IMGP9462-pb

A très vite petite Marie!

Posté par Hei et Buridan à 22:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

05 juin 2017

Des tee-shirts pour protéger mes poëles

Hello, comme toujours, j'ai mille choses sous le pied de ma machine à coudre, mais rien de terminé.

IMGP9451-pb

Je reviens donc ce soir, par ici avec une petite idée de recyclage: transformer des tee-shirts en protège-poële.

IMGP8512-pb

Mon amie Ségolène m'avait signalée que de nombreux tutoriels existaient pour couper les tee-shirts et récupérer le jersey en pelote.

IMGP8515

J'ai trouvé celui-ci très clair.

IMGP8526-pb-pb

Ne sachant pas tricoter, j'ai opté pour le tressage.

IMGP9447-pb

Une fois mes tee-shirts tressés, je les ai piqué en rond pour faire des protège-poële.

IMGP9448-pb

J'aurais aimé faire un protège-poële pour ma poële à crêpe, mais je n'ai pas réussi à former un cercle bien aplati.

IMGP9449-pb

On trouvera donc une autre idée pour protéger les poëles plates.

Posté par Hei et Buridan à 22:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 mars 2017

Des idées pour des vacances made in France - épisode 4/4: le Lot

Dernier épisode de nos propositions de vacances en France, le Lot que nous avons découvert l'an dernier.

Camping à la ferme (à Lissac et Mouret), visites de villages, baignades en rivière et plongée dans la préhistoire au menu de nos vacances 2016.

Après avoir fait un petit tour à Figeac (sans passer par le musée Champolion), nous sommes allés déambuler à Conques.

IMGP4185-M

 On a beaucoup aimé la cité sur le chemin de Compostelle.

IMGP4094-M

IMGP4135-M

IMGP4137-M

IMGP4143-M

Conques est dans l'Aveyron, mais de Figeac, on n'était pas loin, ça aurait été bête de manquer ça, non?

IMGP4169-M

Le lendemain, à la recherche d'un spot à baignade, on a pique-niqué puis siesté au pied du château de Cenevière.

IMGP4196-M-pb

Pour la sieste du petit garçon (2 ans et demi), comme l'an dernier, on trouvait un endroit pour accrocher le hamac de rando.

téléphone 9 sept 2016 2 444-pb

Une fois tout le monde réveillé, on a visité le château (visite effectuée par les propriétaires des lieux).

IMGP4222-M

IMGP4229-M

Le jour suivant, on a visité l'excellent site préhistorique de Pech Merle (à Cabrerets). On ne saurait que trop vous recommander ce site aux peintures vieilles de 29 000 ans. Comme à chaque fois, lorsque la porte de la grotte se referme derrière nous, on devient tout tout tout petits. 

IMGP4247-M

IMGP4252-M

En fin d'après-midi, on a découvert Saint Cirq Lapopie. C'est très joli, mais il y a plein de monde en fin d'après-midi, un jour d'août, vous imaginez bien...

IMGP4257-M

IMGP4268-M

Le jour suivant, on a visité les grottes de Cougnac à Payrignac. Deux sites sont ouverts à la visite: une grotte non habitée qui offre un beau témoignage géologique sur l'histoire de la planète (bon, je m'arrête là, car je suis pas fortiche en géologie) et une grotte ornée anciennement occupée par des hommes du Gravettien (25 000 BP) et du Magdalénien (15 000 BP). La visite est très intéressante. C'est cliché de parler d'un voyage dans le temps, mais c'est dur de rester insensible à l'idée que des hommes sont venus dans l'espace où on se trouve 25 000 ans avant nous et qu'ils ont vu la même chose que ce que nous voyons (sans les cordons de sécurité).

IMGP4299-M

Après Cougnac, géologie toujours avec Padirac. Bon, c'est très fréquenté, il convient de réserver (comme pour Pech Merl et Cougnac), avant d'entrer, on a l'impression d'attendre le métro, mais ... c'est beau.

IMGP4347-M

A l'intérieur du gouffre, les lumières sont placées pour accentuer la beauté des volumes et des rivières sous-terraines. Des barques vous permettent de visiter les lieux (on ne peut pas faire autrement), et une photo souvenir est automatiquement prise. Si vous êtes allergique à l'industrie du tourisme, n'y allez pas. Si la conscience d'être le maillon d'une économie qui vous dépasse ne vous empêche pas de profiter de la beauté des lieux, vous pouvez y aller. Si vous aimez la foule et les marchands du temple, courrez-y.

IMGP4364-M

Le reste du séjour s'est passé en visite de "plus beaux villages de France, ici, Autoire...

IMGP4444-M

Visite d'une ferme à Loubressac

IMGP4471-M

Le chateau de Prudhommat

***

Je termine en vous donnant quelques conseils pratiques si vous voyagez avec un jeune enfant en camping (en plus de mon astuce "hamac")

IMGP4491-M-pb

On est parti avec une tente "deux chambres" et un pot. ça prend de la place, c'est sûr, mais c'est à mon avis indispensable.

IMGP4492-M-pb

Pour la douche, on avait trouvé une petite (toute petite) piscine. On la mettait dans le bac à douche et c'était parfait. ça servait aussi de pédiluve, comme vous pouvez le voir...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par Hei et Buridan à 15:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

24 mars 2017

Des idées pour des vacances made in France - épisode 3/4: la Haute Loire

Après la Drôme et le Vercors, je vous propose une petite revue de paysage de Haute Loire où nous sommes allés en 2015. Nous étions basés à Saugues (en gîte), pays de la bête du Gévaudan.

IMGP2410-pb

Une fois de plus, on n'a pas été des touristes très assidus en visite cette année là, on a donc essentiellement fait de petites randonnées (avec un colis de 9 kilos dans le sac à dos) et apprécié de prendre un peu de hauteur.

IMGP2426-M-pb

IMGP2401-M-pb

Randonnant avec un enfant de 18 mois, et ne voulant pas rentrer au gîte pendant les siestes, notre petit E a fait ses siestes en sac à dos ou en hamac.

IMGP2412-M-pb

A propos du sac, on a choisi un Deuter sans armature (pour limiter le poids et pouvoir le ranger plus facilement dans une valise ou un placard).

IMGP2444-M-pb

On vous conseille Chilhac pour ses orgues basaltiques et pour son musée de paléontologie (si ça vous plaît d'admirer les machoires de mastodontes).

IMGP2458

IMGP2464

IMGP2467

On a aussi aimé le marché aux bestiaux de Saugues (végétariens s'abstenir), les différents marchés de la région et la brocante du Puy en Velay.

IMGP2486-M

Et puis on a apprécié le relief tout en douceur.

IMGP2411-pb

IMGP2413

On se retrouve bientôt avec une autre étape du chemin de Compostelle ... Après Saugue, on vous enmène à Figeac.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par Hei et Buridan à 10:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 mars 2017

Des idées pour des vacances made in France - épisode 2/4: le Vercors

Je vous propose ce soir la suite de mes conseils/idées pour des vacances en France.

Après la Drôme, nous avons découvert le Vercors (en camping cette fois-ci).

IMGP6699- Vercors 18

Nous avons beaucoup aimé le Vercors pour trois raisons:

1) la sensation d'insularité que l'on a quand on se trouve dans le massif. On qualifie parfois le Vercors de forteresse, c'est tout à fait l'impression que l'on a eu. On a pu randonner sur les crêtes et avoir un point de vue sur Grenoble et la vallée de l'Isère.

IMGP6719- Vercors 27

IMGP6782- Vercors 60

IMGP6715- Vercors 26

IMGP6738- Vercors 46

2) Une deuxième chose que nous avons apprécié dans le Vercors c'est son passé résistant. On vous conseille à ce titre:

- la visite du mémorial de la résistance à Vassieux en Vercors,

- la visite du musée départemental de la résistance (à Vassieux),

- la visite du village de Valchevrière qui a été le théâtre de combat violent et laissé en l'état (photos ci-dessous), ainsi que les villages de Vassieux et La Chapelle en Vercors.

IMGP9632

IMGP9625- Vercors 30

IMGP9635- Vercors 34

3) Une troisième chose que nous avons aimé dans le Vercors, c'est son passé préhistorique. On ne saurait que trop vous recommandé à ce titre l'excellent musée départemental de la préhistoire, construit sur un site archéologique de taille de silex. On a tout aimé dans ce musée: l'atelier de taille des silex, l'architecture intégrée à l'environnement, et l'idée que c'est le musée qui est construit autour du site.

IMGP6666- Vercors 12

IMGP6775- Vercors 54

Si vous aimez la géologie, la grotte de Choranche vaut le détour. Si vous aimez la spéléo aussi, mais j'imagine qu'en ce cas, vous connaissez déjà Choranche.

Pour l'hébergement, nous avons partagé notre temps entre un caravaneige propre et correct mais sans charme particulier et une aire naturelle de camping très chouette (et toute proche du musée de la préhistoire!)

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par Hei et Buridan à 21:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,