Sur ma lancée de la confection de la turbulette, j'ai réalisé un couffin pour poupée de 36 cm assortie (si c'est pas magnifique, ça!)

couffin

Pour le tissu, j'ai utilisé le velours bleu horizon (the famous one qu'on voit ici, ici et ); pour la doublure, le liberty (qu'on voit, lui, en plus, ici). J'avais en stock du moleton et de l'entoilage. Je n'ai acheté pour ce projet que la baleine.

IMG_20171209_225550-pb

Pour le patron, j'ai inventé, bidouillé et tatonné à partir de ce que j'ai vu ici.

IMG-20171201-WA0009-pb

protoype papier

Pour le fond du couffin, j'ai pris pour modèle un plat dans lequel la poupée tenait allongée. Pour le reste, j'ai utilisé du papier à petits carreaux pour les lignes droites et les angles et de la main levée pour les arrondis (je n'ai pas de perroquet, et de toute façon, je ne sais pas me servir de ce genre de chose).

IMGP0242-pb

Malgré l'entoilage de la doublure en coton et la relative rigidité du velours, la canopée de berceau s'effondrait.

IMGP0240-pb

J'ai donc baleiné la doublure de canopée. Pour ce faire, j'ai piqué la baleine à certains points (et pas tout du long) au sommet de la canopée (latéralement).

IMGP0237-pb

Avant de fixer la doublure au velours, j'ai réalisé des anses. A vu de nez, j'ai retenu une longueur de 55 cm par 4 cm. J'ai donc coupé 4 rectangles dans le velours, je les ai piqué entre eux deux à deux et j'ai cousu à la machine mes anses sur le velours. Ensuite, j'ai cousu à la main la doublure (entoilée et baleinée) à mon velours (moletonné et doté d'anses).

IMGP0248-pb

L'ensemble n'a pas été très compliqué à réaliser mais je reconnais que j'ai passé quelques soirées à réfléchir au patronage et au montage (et à le tester). Comme en voile quand on prépare sa navigation, la réflexion et les calculs m'ont demandé plus d'efforts que la couture, mais ils m'ont sans doute aussi donné plus de satisfaction.

IMGP0238-pb

Le couffin et la turbulette sont adoptés...

IMGP0241-pb

... pour un usage somme toute assez personnel!