Pour la troisième fois, on m'a demandée d'être la marraine d'un petit bébé. Comme à chaque fois, c'est une immense joie et surtout, la promesse d'une relation à construire, dans la confiance, la bienveillance et l'amour.

IMGP9464-pb

Pour mes deux autres filleuls, j'avais écrit une petite carte pour dire avec des mots simples les raisons pour lesquelles j'acceptais d'être marraine. Cette fois-ci aussi, j'ai eu envie d'écrire à la petite Marie. N'ayant pas trouvé dans le commerce de carte qui illustrait la façon dont j'imagine la relation marraine-filleule, j'ai fait une carte à partir de collage de papiers glacés.

IMGP9455-pb

Je garde beaucoup d'images de la presse (télérama en particulier), pour les couleurs, les motifs, ou le caractère amusant de telle ou telle image. Je ne sais jamais ce que je vais en faire, mais pour petite Marie, c'est le bleu, le violet, les poissons et les papillons qui se sont imposés.

IMGP9465-pb

Pour les papillons, j'ai utilisé les poinçons achetés pour le cadeau de naissance de la petite Rafaëlle.

IMGP9458-pb

Le tout sous la forme de la présence rassurante de l'adulte auprès du petit enfant qui s'émerveille.

IMGP9466-pb

Pour mon premier filleul, Ruben, j'avais aussi fabriqué ma petite carte (à partir de l'image d'une grenouille), mais je n'avais pas pris de photo. Pour mon deuxième filleul, Raphaël, j'avais trouvé une jolie carte représentant en illustration une femme adulte de dos assise sur une montagne, entourant de son bras l'épaule d'un petit garçon.

IMGP9462-pb

A très vite petite Marie!

Enregistrer