Dernière étape de notre 6 days trip: Haridwar, ville sacrée sur le Gange.

Je ne vais pas tourner autour du pot très longtemps, Haridwar est l'étape du voyage que nous avons préféré. Première ville sainte traversée par le fleuve sacré, Haridwar dégage une ferveur et une piété incroyable.

IMGP3710-CV

Comme à Amritsar, nous avons apprécié être noyé dans la masse des pèlerins et nous sentir tout petits dans le spectacle qu'offre la rue.

IMGP1502-CV

D'abord il y a le Gange, vert d'eau d'une luminosité incroyable (et d'une propreté que je n'imaginais pas). Le courant est curieusement assez important (un système d'écluse permet de contrôler le débit du fleuve qui prend sa source dans l'Himalaya).

IMGP3685-CV

Ensuite, il y a les pèlerins, pieds nus parfois, en famille le plus souvent. La ville est toute entière tournée vers le Gange. Ses rives sont aménagées afin que les fidèles (parle-t-on de fidèles dans l'hindouisme?) puisse y faire leurs ablutions rituelles.

IMGP3662-CV

IMGP3651-CV

IMGP3655-CV

A 17h00, une cérémonie nommée Aarti rassemble une grande foule à proximité de l'endroit où Vishnou a laissé l'empreinte de ses pieds. Des hauts parleurs diffusent prières et chants. Des bougies sont allumées et des offrandes faites de feuillages et garnies de fleurs sont déposées sur l'eau.

IMGP3957-CV

On est monté au temple en téléphérique. Bon, le téléphérique, c'est toujours rigolo. Ce qui l'est moins, c'est l'impression d'être pris pour un pigeon une fois dans le temple. Il faut lâcher des billets à tout bout de champ et au moindre point rouge imposé sur le front. Je suis prête à admettre la valeur spirituelle d'une offrande monétaire, mais lorsque celle-ci est imposée à un public ostensiblement étranger à la pratique hindou, je suis beaucoup plus dubitative. Le business du religieux n'est pas beau à voir où qu'il soit.

IMGP3631-CV

Le fait de passer deux nuits à Haridwar nous a laissé le loisir de flaner dans le bazar de la ville. Contrairement à certains souk que j'ai pu traverser au Magreb, le bazar d'Haridwar bat au rythme du tourisme religieux. Les articles à vendre sont donc en majorité dédiés à la piété et surtout destinés à des Hindous.

IMGP3700-CV

Pas de chameau magique, donc.

IMGP3705-CV

Haridwar est également un centre de médecine ayurvédique, on trouve donc aussi des produits médicinaux.

IMGP3828-CV

Comme à Agra, notre hotel était très confortable tout en restant à taille humaine. Nous étions au bord du Gange.