Voici le premier volet "tourisme" de notre séjour indien.

Delhi

Pendant la durée du mariage, nous avons résidé en périphérie de Delhi, dans une chambre d'hôte à proximité de la maison des parents de la mariée (où avait lieu le mariage). A la fin du voyage, j'y suis retournée pour quelques jours avec Petit E afin de me reposer avant le retour en France (Hei ayant dû rentrer avant nous).

IMGP4151

Il était prévu que nous visitions Old Delhi la journée précédant le premier soir de la noce, mais le guide ayant eu un empêchement, nous n'avons pas eu la visite du quartier historique de Delhi. Si bien que mon article sur Delhi va vous paraître bien maigre.

Sans avoir "visité" Delhi, nous y avons transité plusieurs fois et y sommes allés déjeuner le jour de la visite annulée.

Globalement, l'impression que dégage Delhi, c'est celle d'un incroyable chaos routier. La circulation automobile (mais pas seulement car vélos, motos, scooter, rickshaw, éléphants, vaches, dromadaires et piétons sont aussi des usagers de la route) est extrêment dense (particulièrement aux heures de pointes), et le moindre trajet nécessite de longues minutes (parfois même quelques heures).

IMGP1390-CV

Je reconnais que le temps de transport m'a fait renoncer à visiter Delhi à la fin de notre séjour alors que j'en avais la possibilité (temps libre et chauffeur disponible). Seule ou en couple, je l'aurais peut-être tenté, mais à ce moment du voyage, j'étais toute seule avec mon bébé et la perspective de faire 4 heures de taxis aller-retour puis, de devoir porter à la fois bébé et sac à langer pendant la visite m'a fait préférer la chaise longue et la piscine de la chambre d'hôte dans laquelle je résidais.

Fatehpur Sikri

Du sud de Delhi, nous sommes allés en taxis à Fatehpur Sikri et Agra. Le trajet nous a pris plusieurs heures, vraisemblablement du fait que nous voyagions un lundi matin. 

Nous sommes arrivés à Fatehpur Sikri un peu avant 16h00 et nous n'avions que peu de temps pour visiter le site car l'objectif était d'être à Agra avant la nuit (qui tombe vite) pour voir le Taj Mahal au couchant. Le parti pris a été de ne visiter que la partie gratuite (la mosquée) et de ne pas visiter la cité fantôme (payant et nécessitant plus de temps).

Cela constitue indéniablement une déception (il faut faire des concessions lorsqu'on voyage organisé et groupé). Un de nos amis (dont la soeur a épousé un Indien, tiens, tiens, tiens) nous avait chanté la louange de cette ville abandonnée. Visiter la mosquée (par ailleurs bondée de touristes) au pas de course avec des petits vendeurs de babioles à nos trousses n'a pas été le moment le plus agréable de notre voyage. Tant pis, nous reviendrons.

Agra

Agra (où se trouve le Taj Mahal) se situe à 30 minutes de voiture de Fatepursikri. La tentation est donc grande de faire les deux sites dans la foulée. Vu ce qui précède, je vous conseille toutefois de ne pas négliger le second (Fatepursikri) au profit du premier.

Pour entrer dans le Taj Mahal, il faut passer les différentes barrières de sécurité, comme à l'aéroport, et subir une fouille. Le sachant, nous n'avions pris que le strict minimum (appareil photo et bouteille d'eau).

Le risque avec des sites comme le Taj Mahal (qui figure sur n'importe quel paquet de riz basmati) c'est d'être déçu lorsqu'on le voit "en vrai". Et bien, sachez que ce n'est pas le cas.

IMGP3403-CV

Ce qui est chouette au Taj Mahal, c'est qu'avant d'arriver au Mausolée et d'admirer les bas reliefs sur le marbre,

IMGP3427-CV

... on traverse le beau jardin qui borde le bassin,

IMGP3405-CV

... et qu'avant de traverser ce jardin, on franchit une porte,

IMGP3397-CV

... et qu'avant de franchir cette porte, on traverse une cours très sereine:

IMGP3392-CV

A Agra, nous avons dormi et dîné dans un hotel charmant à l'ambiance familiale tout proche du Taj.