Salut, salut,

Aujourd'hui, je vous présente un petit bidouillage sans prétention. Un tee-shirt customisé à partir d'un short récupéré.

J'avais dans mes tiroirs un tee-shirt col rond P*tit Bateau bleu turquoise. Je le mettais du temps où je courrais, mais ça fait 3 ans que j'ai arrêté la course à pied (oui, je sais, c'est pas bien)

tee shirt bleu avant

Tout ça pour dire que je ne porte plus ce tee-shirt et que son col rond me sortait par les yeux (exactement comme celui-ci)

J'ai récupéré il y a peu deux énormes sacs remplis de vieux vêtements. J'en ai redonné la majorité à des associations, mais un petit short madras turquoise et violet a trouvé grâce à mes yeux (ainsi que quelques autres pièces dont je parlerai plus tard).

short et tee-shirt 2 

Pour les raisons déjà énoncées plus haut, le combi tee-shirt + short n'était pas très intéressant, quoique certainement fort mignon.

short et tee-shirt

J'ai faufilé pour marquer la nouvelle coupe de l'encolure et des manches.

tee-shirt bleu transformation

Puis, j'ai coupé la longueur de biais nécessaire dans le madras, cousu l'ensemble sur l'encolure et l'enmanchure.

IMGP9136

Arrivée à ce stade, je trouvais le tee-shirt un peu sage. J'ai sollicité l'avis de Hei qui m'a très justement conseillé d'ajouter quelques bulles en bas à droite du tee-shirt. 

bulles papiers

Je m'apprêtais à les appliquer sur le tee-shirt quand j'ai demandé à mon amie Ségolène ce qu'elle pensait de cette technique. Elle m'a proposé une autre méthode, appellée "appliqué inversé", lue sur T&N, testée et approuvée avec deux amies communes Mathilde et Sarah.

bulles mannequins

Sur les conseils de Ségolène, j'ai donc dessiné les motifs bulles sur l'envers du madras, piquer en zig zag autour de ces ronds, à 50 millimètres du trait. J'ai piqué en zig-zag les bulles (sur le trait de crayon) les bulles sur l'envers du tee-shirt (endroit contre envers), puis, j'ai coupé le tee-shirt le long de la couture zig-zag.

bulles

Tadam!

tee shirt bleu porté

Un grand merci à Ségolène, encore et toujours, et un bisous à Sarah et Mathilde.

Enregistrer